BIEN CHOISIR SON MOTEUR ÉLECTRIQUE

Remplacer un moteur électrique HS

Le plus simple (quand cela est possible) est de lire la plaque signalétique du moteur. Si vous souhaitez en savoir davantage à ce sujet, nous vous invitons à aller à la section Lire et comprendre la plaque signalétique de mon moteur électrique.

Si la plaque signalétique est illisible, il faut se rapprocher du constructeur de la machine sur laquelle est fixé le moteur électrique pour connaître ses préconisations.

Si la plaque est lisible, pour déterminer à l'identique le moteur électrique à remplacer vous avez (au moins) besoin de connaître : cotes moteur électrique

  1. Son type : monophasé (1~) ou triphasé (3~)
  2. Sa puissance : en KiloWatt (kW), CV (chevaux) ou dans certain cas HP (Horse Power)
  3. Sa vitesse : en tr/min ou rpm (rotation par minute)
  4. Son type de montage/fixation (B3, B14, B5, B34, B35)
    Si vous souhaitez connaître votre type de montage, nous vous invitons à aller à la section Les différents types de montage
  5. La hauteur d'axe : il s'agit de la hauteur entre le sol et le milieu de l'arbre moteur
  6. Le diamètre d'arbre

Découvrez notre gamme de moteur triphasé et monophasé

Téléchargez notre fiche de détermination des caractéristiques d'un moteur asynchrone

Déterminer le moteur électrique adapté à mon installation ?

Les moteurs électriques triphasés ou moteurs monophasés sont très utilisés sur des machines industrielles ou des équipements particuliers tels que des pompes, ventilateurs, broyeurs, convoyeurs, ponts élévateurs, compresseurs d'air, bétonnières, scie circulaire, combi pour le bois...
Il peuvent tourner à 750tr/min, 1000tr/min, 1500tr/min ou 3000tr/min en fonction de l'application.

Dans un premier temps, il vous faudra choisir le type de moteur en fonction de sa tension d’alimentation qui doit être compatible avec celle de votre réseau (Triphasé 230V/400V - 400V/600V ou Monophasé 230V).

Le moteur asynchrone doit être choisi pour fonctionner à puissance nominale, c’est à cette puissance que le rendement du moteur est le meilleur.

Le démarrage d’un moteur asynchrone ne peut avoir lieu que si le couple moteur est à chaque instant supérieur au couple résistant de la machine à entrainer. Le couple résistant d’une machine définit l’effort que la charge mécanique oppose au maintien de sa mise en mouvement. Il s’exprime en Newton mètre (Nm).

Téléchargez notre fiche de détermination des caractéristiques d'un moteur asynchrone

Le moteur monophasé

Le moteur monophasé sera davantage utilisé pour des applications domestiques ou de bricolages.

Les moteurs monophasés se distinguent en deux catégories :

  1. Moteur monophasé à condensateur permanent avec un couple de démarrage égal ou supérieur à 50% du couple assigné. Ces moteurs sont adaptés à l'entraînement de machines dont le couple résistant au démarrage est faible (par ex. pompe centrifuge, ventilateur, perceuse à colonne ...)
  2. Moteur monophasé à condensateur permanent et condensateur de démarrage avec un couple de démarrage égal ou supérieur à 200% du couple assigné. Le condensateur de démarrage est découplé par un coupleur centrifuge lorsque le moteur atteint environ 80% de sa vitesse.
    Ces moteurs sont adaptés à l'entraînement de machines dont le couple résistant au démarrage est important (ex: Compresseurs, bétonnière, ...)

Le condensateur est nécessaires au démarrage et au fonctionnement permanent du moteur électrique monophasé (230V). Il assure le démarrage du moteur électrique monophasé.
Sachez que Nos condensateurs permanents et condensateurs de démarrage sont conçus pour un fonctionnement en continu du moteur monophasé.

Le moteur triphasé

Le moteur triphasé sera quant à lui plutôt utilisé dans un milieu industriel nécessitant des puissances très élevés que le moteur monophasé n'est pas capable de délivrer.

Quel moteur électrique pour quelle application ?

Moteur pour compresseurs d'air

Compresseur d'air

Il s’agit d'un moteur monophasé ou triphasé en 3000tr/min.
En générale, pour un usage domestique en 220V vous aurez besoin d'un moteur de 2,2kW à 4kW suivant les modèles de compresseur.

Pour un usage plus industriel avec une tension d'alimentation triphasé, on peut trouver des moteurs triphasé allant jusqu'à 7,5kW voir 11kW suivant les modèles.

Moteur pour une bétonnière

Betonniere

Les bétonnières sont équipées de moteurs électriques 1500tr/min avec une poulie et une courroie pour l'entrainement. Pour ce genre d'application, le moteur monophasé à condensateur permanent ne sera pas en mesure d'entrainer votre bétonnière au démarrage, c'est pourquoi nous préconisons l'installation de moteurs monophasés à condensateur permanent et condensateur de démarrage.
Il est également tout à fait possible de remplacer un moteur thermique d'une bétonnière et d'y adapter un moteur électrique à la place, pour cela il faudra définir la puissance nécessaire pour entrainer votre bétonnière.

  • Pour les bétonnière de petite taille (1 à 2 sacs de ciment) la puissance est comprise entre 0,25Kw et 0,75Kw. Veillez à tenir compte du diamètre (DA) de l’arbre moteur pour ne pas avoir de mauvaise surprise au niveau de la fixation de la poulie.
  • Pour les plus grosses bétonnières entre 150 et 350 litres la puissance du moteur monophasé est de 1,5kW à 2,2kW. Il peut également s'agir tout simplement du remplacement de votre moteur électrique monophasé qui est hors service.

Moteur pour un combiné bois

Le plus souvent il s'agit de moteurs monophasés de 1,1kW à 1,5kW 3000tr/min, en montage B34 (bride à trous taraudés et pattes). Il peut également s’agir de moteurs 2,2kW 3000tr/min.

Moteur pour une autre application

Pour d'autres applications non répertoriés ci-dessus, pensez à regarder la plaque signalétique du moteur, celle-ci vous aidera à repartir sur un moteur avec des caractéristiques identiques. Si celle-ci est illisible, rapprochez-vous des préconisations du constructeur de votre machine.

Téléchargez notre fiche de détermination des caractéristiques d'un moteur asynchrone

Lire et comprendre la plaque signalétique de mon moteur électrique

La plaque signalétique d'un moteur est en quelque sorte sa carte d'identité, tous les renseignements utiles et exigées par la norme IEC60034-1 y sont répertoriés. Il est intéressant de connaître leur signification. La plaque signalétique est en aluminium ou en acier selon le fabriquant et est fixée sur la partie latérale ou supérieure de la carcasse du moteur.

Voici a quoi peut ressembler une plaque signalétique sur un moteur électrique triphasé et monophasé. Celle-ci peuvent varier selon les fabricants.

Plaque signalétique moteur triphasé
plaque signalétique moteur monophasé
  1. Nom du fabricant
  2. Marquage de la norme européenne CE
  3. Norme de rendement énergétique, la norme actuelle est IE3
  4. Moteur triphasé (3~) ou monophasé (1~)
  5. Type de moteur : les moteurs sont normalisés par type en fonction de leur puissance, de leur vitesse de rotation et de leur hauteur d'axe. Le type défini les dimensions moteur
  6. Numéro de série
  7. Couplage en étoile ou en triangle (uniquement sur les moteurs triphasés)
    Tension d'alimentation 230/400V ou 400/690V pour les moteurs triphasés et 230V pour les moteur électrique monophasé
  8. Fréquence du réseau (50Hz pour la France)
  9. Puissance en KiloWatt (kW), celle-ci est parfois exprimé en Cheval (0.75Kw=1cv) ou encore en HP (Horse Power).
  10. Vitesse de rotation exprimée en tr/min ou rpm (Rotation par minute). Les vitesses de rotation peuvent aussi s'exprimer en nombre de pôles (2 pôles = 3000tr/min / 4 pôles = 1500tr/min / 6 pôles = 1000tr/min / 8 pôles = 750tr/min)
  11. Ampérage, appellé aussi intensité.
  12. Cosinus Phi : Le cosinus phi représente la valeur du déphasage angulaire entre la tension et l'intensité du courant dans un circuit alternatif.
  13. Type de roulements utilisés sur le moteur (pas toujours indiqué).
  14. Le type de service :
    Type de service moteur électrique
  15. L'indices de protection :

    1er chiffre : Protection contre les corps solides

    2ème chiffre : Protection contre les liquides

    IP

    Définition

    IP

    Définition

    0

    Pas de protection

    0

    Pas de protection

    1

    Protégé contre les corps solides supérieurs à 50 mm (Ex : contacts involontaires de la main)

    1

    Protégé contre les chutes verticales de gouttes d’eau (condensation)

    2

    Protégé contre les corps solides supérieurs à 12 mm (Ex : doigt de la main)

    2

    Protégé contre les chutes de gouttes d’eau jusqu’à 15 de la verticale

    3

    Protégé contre les corps solides supérieurs à 2.5 mm (Ex : outils, fils)

    3

    Protégé contre l’eau de pluie jusqu’à 60 de la verticale

    4

    Protégé contre les corps solides supérieurs à 1 mm (Ex : outils fins, petits fils)

    4

    Protégé contre les projections d’eau de toutes directions

    5

    Protégé contre les poussières (pas de dépôt nuisible)

    5

    Protégé contre les jets d’eau de toutes directions à la lance

    6

    Protégé contre toute pénétration de poussières.

    6

    Protégé contre les projections d’eau assimilables aux paquets de mer

     

     

    7

    Protégé contre les effets de l’immersion entre 0.15 et 1.00 m

     

     

    8

    Protégé contre les effets prolongés de l’immersion sous pression

    Tous les moteurs en configuration standard sont en IP 55.

    Exemple pour le cas d'une machine en IP 55
    IP: Indice de protection
    5.: Machine protégée contre la poussière et contre les contacts accidentels.
    Sanction de l'essai: pas d'entrée de poussière en quantité nuisible, aucun contact direct avec des pièces de rotation. L'essai aura une durée de 2 heures.
    .5: Machine protégée contre les projections d'eau dans toutes les directions provenant d'une lance de débit de 12.5 l/min sous 0.3 bar à une distance de 3 m de la machine. L'essai à une durée de 3 minutes.
    Sanction de l'essai: pas d'effet nuisible de l'eau projetée sur la machine.
    Vous pouvez également selon l'environnement de votre moteur électrique, prévoir une peinture spéciale afin d'éviter toute dégradation.

Choisir le montage/fixation de mon moteur monophasé ou triphasé adapté à mon projet

Pour répondre aux grands nombres d'applications, il existe différents types de montage B3, B14, B5, B34 et B35, quelque soit le type de moteur électrique : monophasé ou triphasé.

types de fixations moteurs électriques

  • B3 : Moteur à pattes
  • B14 : Moteur avec brides à trous taraudés
  • B5 : Moteur avec bride à trous lisses
  • B34 : Moteur à pattes et avec bride à trous taraudés
  • B35 : Moteur à pattes et avec bride à trous lisses

Il est bien évidemment possible de faire des montages plus spécifiques sur demande.

Téléchargez notre fiche de détermination des caractéristiques d'un moteur asynchrone

Mon moteur monophasé 220V peut-il tourner dans les deux sens ?

Oui, les moteurs monophasés peuvent tourner dans les  deux sens de rotation (horaire et anti horaire). Il suffit de modifier le câblage du condensateur de votre moteur monophasé en suivant le schéma ci-dessous.
Ce schéma de connexion se trouve bien souvent sous le capot de la boite à borne du moteur monophasé.

Vous pouvez également utiliser nos boitier inverseurs de sens de rotation pour moteurs monophasés jusqu'à 5,5kW, 32A.

Mon moteur triphasé peut-il tourner dans les deux sens ?

Oui, les moteurs triphasé peuvent tourner dans les  deux sens de rotation (horaire et anti horaire). Il suffit d'inverser deux des trois phases pour changer le sens de rotation d'un moteur triphasé.
Le schéma de connexion est le suivant :

Utiliser un moteur triphasé sur un réseau domestique monophasé 230V ?

Il est tout à fait possible de piloter un moteur triphasé 230/400V jusqu'à 2,2KW à partir d'un réseau domestique monophasé 230V en passant au travers d'un variateur de vitesse mono-tri.  Le variateur assurera ainsi le démarrage et l'arrêt du moteur sans utiliser de contacteurs.

Indiqué dans toutes les applications où l'accès à un réseau triphasé est impossible, ces variateurs de vitesse sont dédiés aux applications les plus courantes de la gestion de fluides aux machines outils.

Simple d’utilisation, programmation accessible, logique et rapide, le variateur mono-tri assurera le contrôle de tous vos moteurs asynchrones triphasés dans une vaste gamme d’applications. 
Tous nos modèles sont réalisés suivant des techniques de pointe et un grand nombre de caractéristiques spéciales peuvent venir s’y greffer permettant une infinité de possibilité
Il permet également de remplacer vos moteurs multi-vitesses (ex: 2 vitesses), moteurs frein et moteurs à courant continu. 

Le schéma de connexion est le suivant :

Raccordement d'un variateur mono avec sortie triphasé pour piloter moteur triphasé sur un réseau domestique 230V

Protéger son moteur électrique

Les protections des moteurs électriques contre les surintensités (surcharges mécaniques et courts-circuits) ont pour but d’éviter un échauffement excessif du moteur, du à l’absorption d’un courant trop élevé et pouvant entraîner sa destruction.

il est conseillé de protéger le moteur avec un disjoncteur magnéto-thermique permettant de couper le moteur en cas de surcharge mécanique.

Comment sélectionner le disjoncteur adapté à mon moteur : Il est nécessaire de régler le thermique du disjoncteur moteur à la valeur d'intensité nominal (Ampère) inscrite sur la plaque signalétique du moteur. Quant au choix du disjoncteur, il vous suffit de suivre les indications du tableau ci-dessous.

Choisir le disjoncteur adapté à mon moteur

Les classes de rendement énergétique, point sur la réglementation

Classes de rendement énergétique

La norme CEI 60034-30 définit les exigences de rendement de moteurs électriques de moins de 375 kW. Ils sont répartis en trois classes : de IE1 à IE3 (par ordre croissant de performance). Le règlement européen N°4/2014 fixe une obligation progressive de performance pour la mise sur le marché des moteurs :

  • depuis le 16 juin 2011, les moteurs vendus doivent être de classe IE2 au minimum ;
  • depuis le 1er janvier 2015, les moteurs doivent être de classe IE3 minimum pour des puissances comprises entre 7,5 et 375 kW ou de classe IE2 couplé à un variateur ;
  • depuis le 1er janvier 2017, les moteurs de puissance comprise entre 0,75 et 375 kW doivent être de classe IE3 ou de classe IE2 couplé à un variateur.

La classe IE4, ayant des rendements supérieurs, est en cours de développement bien que beaucoup de nos fabricants les proposent déjà.


UNE QUESTION ?

Appelez-nous au 03.24.53.38.88